couronne en céramique

Pose de couronne en céramique : quel coût ?

Très courante dans la dentisterie, la couronne dentaire s’agit d’une prothèse fixe servant à reconstituer une dent abîmée. D’une grande esthétique, elle peut aussi la protéger de tout risque de fracture ou encore du délabrement. Avec cette option, les dentistes peuvent garder la dent d’origine en la renforçant par une couronne. 

Qu’est-ce qu’une couronne dentaire ?

La couronne dentaire désigne une sorte de coiffe placée sur une dent. Cet artifice prothétique permet de reconstituer une dent en réparant la partie visible. Grâce à cette technique, la dent peut assurer de nouveau sa fonction. Vous pouvez porter une couronne dentaire lorsque vous souhaitez rétablir la fonction d’une dent ainsi que son esthétique suite à un délabrement.

La couronne dentaire existe en plusieurs matériaux. Pour en savoir plus, cliquez ici. Elle peut être en céramique (zircone, feldspathique, alumineuse, vitrocéramique), en métal (précieux ou non) et en céramo-métallique. Bien que celle en céramique soit onéreuse, elle en vaut la peine. Elle offre une esthétique incomparable. Disponible sur le marché, la couronne zircone fournit un résultat impeccable avec un coût réduit.

Poser une couronne dentaire en céramique à quel prix ?

Collée ou scellée, la couronne dentaire est réalisée directement en cabinet ou en laboratoire de prothèse. Avant le scellement, un ciment devrait être placé entre la couronne et le moignon dentaire. Le collage est le meilleur moyen pour poser une couronne céramique. À condition de bien préparer à l’avance les surfaces dentaires et la prothèse, la colle sera parfaitement réussie.

De la mise en place du champ-opératoire en passant par le collage jusqu’à la finition, l’opération peut prendre trente minutes voire une heure. Poser une couronne dentaire en céramique n’est pas douloureux, mais il est possible de faire une anesthésie locale pour plus de confort. N’étant pas amovible, la couronne ne devrait pas être retirée. Si vous sentez une gêne ou qu’elle tombe, c’est qu’elle est inadaptée. Pensez donc à le faire remplacer par un professionnel. Si jamais la douleur dure plus de trois jours, il vaut mieux consulter un dentiste. En cas de descellement ou de fracturation, ne la recollez pas vous-même, mais rendez-vous chez un cabinet dentaire. 

Ayant comme vocation de remplacer une dent, une couronne dentaire se fixe sur un inlay-core. Il existe quelques types de couronnes dentaires et il y a évidemment plusieurs tarifs et des qualités à considérer. La plus esthétique, la couronne en céramique est la plus chère.

La localisation et le type de matériel utilisé influent sur les prix d’une couronne dentaire. Dans les grandes villes, les coûts sont onéreux. La couronne en céramique sans zircone sur la canine, l’incisive et la première molaire est de 530 € en moyen, alors que la couronne en céramique en zircone coûte dans les 480 €. Le prix d’une couronne en céramique peut grimper jusqu’à 1500 € et 1 200 € pour une couronne céramo-métal. Quant à la couronne dentaire métal, il faudra dépenser dans les 320 € et 60 € pour la couronne transitoire.

L’importance de la prise en charge

Relativement onéreux, les soins dentaires figurent parmi les dépenses de santé les plus dispendieuses. C’est pourquoi de nombreuses personnes préfèrent se passer de la pose d’une couronne dentaire ou d’un implant.   

La Sécurité sociale prend faiblement en charge la pose de couronne. Une fourchette de prix de 500 € à 1 000 € peut être fixée. Pourtant, le montant du remboursement venant de la sécurité sociale est de 75, 25 €. Pour savoir la part à rembourser par un complémentaire santé, le dentiste doit délivrer un devis. Seuls les complémentaires santé haut de gamme prennent raisonnablement en charge la couronne dentaire par rapport au prix.

Lorsque vous souscrivez votre mutuelle, il est important d’anticiper correctement vos besoins en soins dentaires. Les mutuelles proposant de grandes garanties en soins dentaires sont souvent plus coûteuses. Plus la cotisation est élevée, plus la rentabilité de la prise en charge pour une ou quelques couronnes dentaires sont optimales. Parfois, votre complémentaire santé peut vous proposer un réseau de soins. N’hésitez pas à passer par ce réseau, car les dentistes membres pratiquent des tarifs négociés afin de réduire le reste à charge des patients. La souscription d’un renfort concernant les garanties dentaires est également une autre solution.